Amy Jo Kim: Game Thinking

J'ai pu assister à une conférence de Amy Jo Kim à NUMA Paris. Une gourou en tant que Game Designer et Coach qui nous explique comment appliquer les processus de définition de produit qui viennent du monde du jeux vidéo. Plein de notions assez connus sont réutilisées de manière assez intéressante, j'ai retenu 2 concepts principaux.

Elle parle souvent de cycle et notamment du fait que l'expérience utilisateur doit lui permettre de progresser et obtenir des compétences ("making the customer more awesome").

Je comprends le Core Loop ci dessus de cette manière, en restant générique:
- Un trigger quelconque déclenche... l'activité de l'utilisateur (l'utilisation normal du produit en fait).
- Il doit obtenir ensuite du feedback sur son activité et progresser (type level up/xp en jeu vidéo)
- Il pourra alors ouvrir ses horizons: aller plus loin, sur des concepts plus compliqués (unlock des activités etc.)
- Le même trigger se relance... l'utilisateur réalise son activité principale et ainsi recommence le cycle mais avec l'expérience du précédent.


En terme de construction de roadmap, un dessin intéressant a été présenté. Il reprend des concepts en vogue sur les méthodes modernes mais c'est un résumé simple et efficace.


En abscisse : le parcours utilisateur,
- Discovery: trouver et rejoindre l'expérience
- OnBoarding: la découverte du produit et de ses fonctions
- Habit Building: l'utilisation principale de votre produit
- Mastery: les fonctions et compétences avancées

En ordonnée: le parcours développeur,
- MVP: la première version utilisable
- Beta: L'ouverture sur un public limité
- Launch: La mise en production
- Expansion: Maintenance et évolutions

On commence toujours par travailler sur la fonctionnalité principal du produit (habit building). On obtient un retour utilisateur avec le MVP puis seulement on développe l'expérience utilisateur (onboarding) avec pour objectif les early adopters qui vont utiliser la Beta. La mise en production (launch) doit s'accompagner de solutions pour faire connaitre le produit (discovery).
Les fonctions d'utilisation avancée (mastery) sont ainsi développées après avoir obtenu un maximum de feedback utilisateur.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

A quoi pourrait ressembler un organigramme Agile ?

Retrospective: Une alternative au dot voting ?

Un peu de fun sur le kanban